Anti puces pour chat, les solutions naturelles

Quand arrivent les chaleurs du printemps, de l’été et de l’automne, nos chats peuvent facilement se trouver infestés de puces. Il faut alors penser aux anti puces pour chat (et chien) ! C’est un fléau, qu’aucun maître et aucun chat ne souhaite. En effet, les puces apportent sont lots de maladie et elles deviennent vite pénibles pour toute la maison ! D’autant plus, que ces dernières années, nous nous devons d’être prudent, car les puces sont de plus en plus présentes tout au long de l’année ! Une prévention est donc indispensable !

La vie d’une puce

Pour se débarrasser de ce fléau, il convient de bien connaître son adversaire : la puce ! Il existe actuellement 2500 espèces de puces dans le monde. C’est énorme. Mais rassurez-vous, en Europe, seulement 3 espèces de puce continuent de proliférer. Et justement, la plus commune de toute reste la puce du chat (Ctenocephalides felis), bien devant la puce du chien et la puce de l’homme !

 

Ce parasite va s’attaquer aux mammifères, en les piquant puis en se nourrissant du sang de ces victimes. Elle peut passer d’un hôte à l’autre sans problème puisqu’elle est rapide et peut faire des bons de plus de 50 cm. Tenez-vous, elle est capable d’engloutir du sang jusqu’à 15 fois son poids. Elle aime les températures chaudes.

 

Pour se reproduire, les puces adultes ont besoin de se nourrir. Dès que c’est fait, elles peuvent alors pondre des œufs (jusqu’à 25 œufs par jour et par puce). Dans sa vie, elle va alors produire plus de 2000 œufs. Ces œufs sont pondus sur l’animal infesté. Mais, ils vont tombés, lors des déplacements du chat. Très résistant, ces œufs peuvent éclore entre 2 et 10 jours où alors après plusieurs mois, si les conditions ne sont pas optimales. C’est pour cette raison qu’il est si difficile de se débarrasser de ce parasite. Il vaut mieux alors prévenir que guérir !

chat qui se gratte

Les puces chez le chat

Malheureusement, être infesté par des puces, n’est pas anodin pour nos amis les chats. Certains chats sont plus sensibles que d’autres et peuvent être très gênés suite aux piqûres de puces. Votre chat va alors se gratter, parfois de manière frénétique. Il va beaucoup se lécher. On va alors très vite constater, que le chat perd ses poils au niveau du ventre, des flancs et de la croupe, car ce sont les zones où il va le plus se gratter et se lécher.

 

Au-delà du grattage qui peut devenir très pénible, le chat peut alors développer une allergie aux piqûres de puce. Cette dermatite atopique liée aux piqûres de puces va être constatée par des manifestations inhabituelles chez le chat, comme :

  • des croûtes
  • une peau rouge
  • des boutons
  • une peau à vif suite aux grattages
  • des ulcères

Une seule piqûre de puce peut alors déclencher l’allergie et irriter le chat pendant plusieurs semaines même après traitement. Même si vous ne voyez pas de puce sur votre chat, il peut tout de même avoir été piqué. En cas de rougeurs ou de démangeaisons, il faudra tout de même consulter un vétérinaire pour le bien-être de votre chat.

De plus, les puces sont porteuses de ténia. Le chat est alors contaminé dès qu’il avale la puce. Le ténia entraîne alors des troubles digestifs, des douleurs abdominales. Il faut alors traiter et vermifuger le chat de manière efficace grâce à votre vétérinaire.

Comment se débarrasser des puces ?

Maintenant que vous savez tout sur les puces et les risques qui existent pour la santé de votre chat, il convient de connaître la façon de procéder pour s’en débarrasser. De nombreux produits anti-parasitaires existent de nos jours pour se débarrasser de ce parasite très insistant. Ces produits existent sous des formes différentes. Tous n’ont pas la même efficacité, selon comment ils sont utilisés. De plus, certains d’entres eux sont aussi accusés d’être nocifs et de tuer certains chats et chiens traités.

 

Pour se débarrasser des puces, on oublie souvent de traiter l’environnement. Comme dit plus haut, les œufs de ce parasite peuvent éclore plusieurs jours, voir plusieurs mois après la ponte. Il faut donc s’assurer que l’environnement ou votre chat vie est sain.

 

Si ce n’est pas le cas, le mieux est alors de traiter plusieurs fois l’environnement en question en même tant que l’animal sera traité. Des produits anti-parasitaires sont alors vendus. Ils sont souvent sous formes de bombes à spray. Pour ce qui est des animaux de la maison, le mieux est de faire un traitement préventif régulier pour éviter le risque d’infestation.

puce chez le chat

Traitements anti-puces naturels

BIOFOOD a toujours à cœur de trouver des solutions naturelles (sans produits chimiques) pour les animaux de compagnie pour éviter les risques qui sont parfois liés aux traitements médicaux stricts. Avoir le choix dans les traitements anti-puces est indispensable si on veut aider son chat.

Nous avons alors mis en place deux solutions naturelles, sous forme de compléments alimentaires pour chat. Voici donc nos deux produits phares pour lutter contre les puces :

 

  • PUCES ET TIQUES NATUREL : ce premier produit peut se vanter de s’adapter à toutes les races de chat, mais aussi à tous les âges. Ce comprimé est sans gluten, puisque ce dernier est accusé de provoquer des inflammations et des cancers chez des sujets prédisposés. Efficace contre les puces, il est également composé de levure de bière qui a pour effet d’être un super anti-parasitaire naturel. Au-delà de ça, ce complément alimentaire aide à la régénération de la peau et du pelage de votre chat essentiel après les grattages chroniques.

 

  • PUCES ET TIQUES AU SAUMON : cette deuxième gamme est parfaite pour les chats les plus difficiles puisque ces comprimés sont au goût de saumon ! Ne possédant pas non plus de gluten, il permet entre autre de lutter contre les puces et les tiques, mais améliore également le système cardiovasculaire du chat. La levure de bière et l’ail servent d’antiparasitaires naturels. Le reste des ingrédients permettra de conserver la santé de la peau et du pelage.

 

Ces anti puces pour chat en comprimés peuvent être donnés en prévention, tout au long de l’année, sans risque pour la santé du chat. La posologie est indiquée sur chacun des produits, mais on peut généralement donner de 1 à 6 comprimés par jour, selon le niveau d’infestation.

Articles associés

%s

❄️ Préparez votre chien à l'hiver ! 20% de remise sur les PROBIOTIQUES !

Voir la promo
X Get Bar